160 ans de BOUCAU

Dans le cadre des 160 ans de la création de la ville de Boucau je donne une conférence à la salle Paul Vaillant Couturier, vendredi 15 septembre 2017 à partir de 18h 30.
"Pourquoi Boucau a été créée"
Vous pourrez en même temps découvrir l'exposition "Boucau d'hier et d'aujourd'hui"

Le lendemain samedi 16 septembre 2017 visite guidée de la ville:
Nous partirons de la Cale, nous y évoquerons le détournement de l'Adour. Ensuite devant Leader Price nous parlerons de la maison où habitaient les directeurs des travaux de la Barre, transformée ensuite en hôtel "Le Terminus" et en cinéma.
Ensuite la balade se poursuivra par la maison du docteur Doit, la Terrasse, le cinéma Fémina, la poste (ancienne maison de Jean Bourgeois datant de 1806).
Sur la place Sémard: maison Joanichon (boucherie Testemale, datant du 17ème siècle), la maison de chez Majesté (18ème siècle), la maison de Milhet (Crédit Agricole) qui est aussi ancienne que les précédentes.
En montant le Pitarré nous nous arrêterons à la fontaine, puis monterons en haut du Pey devant la maison le Sémaphore où nous évoquerons l'ancienne Tour de Vigie.
Après avoir descendu le chemin de Laboulite nous rentrerons dans le parc Peloste où nous parlerons de la famille Sallenave (pilotes sur plusieurs générations).
Nous rejoindrons la rue René Duvert où sur la gauche on trouve des villas datant de la fin du 19ème siècle, dont beaucoup ont été édifiés par des pilotes, des armateurs etc.
Nous renterons dans l'impasse de l'église pour parler des réalisations de la paroisse: fronton, école, salle Jeanne d'Arc. Ensuite nous parlerons de l'église.
Nous remonterons ensuite la rue Lucie Aubrac pour aller vers la mairie et visiter le cimetière pour parler de la première église de Boucau.
En revenant par la rue Duvert nous évoquerons les différentes maisons et tracerons l'historique de l'Apollo.

La balade qui devait se dérouler le lendemain dimanche 17 septembre 2017 et qui concernent le bois Guilhou, Loustaou, la vache morte et le moulin d'Esbouc est repoussée au 1er octobre 2017.



Commentaires

Articles les plus consultés